Manu DIBANGO

Manu Dibango, de son vrai nom Emmanuel N'Djoké Dibango, surnommé aussi Papagroove ou Papa Manu, grandit dans un milieu protestant. Alors enfant, il s’initie au chant dans la chorale du temple que dirige sa mère. Exilé en France au printemps 1949, il est accueilli dans la ville de Marseille, avant de se rendre dans la Sarthe, puis à Chartres et à Château-Thierry, où ses parents l’envoient pour préparer son bac. Cette même période, il découvre le jazz, et bientôt Armstrong, Ellington, Young, Parker résonneront comme une source d'influences. Se découvrant une passion évidente, Manu Dibango se lance dans l'apprentissage du piano, s’initie au saxophone, puis commence à se produire. Plus investi pour la musique que pour les études, il échoue par deux fois au concours du baccalauréat, alors son père qui dé...

Manu Dibango dans la vallée de Chevreuse en 1976.
Photos © Tony Frank