Yves MONTAND

Fils de modestes émigrés italiens, antifascistes réfugiés à Marseille, Ivo Livi dit Yves est contraint de gagner sa vie dès l'âge de onze ans. Formé à la dure école de la rue, il exerce une multitude de petits métiers qui lui permettent d'acquérir une endurance et un perfectionnisme dont il ne se départira jamais. C'est à force d'entendre sa mère lui crier de la fenêtre "Ivo, monta ! " que le jeune homme se choisit le pseudonyme de "Montand". Fou du Far-West, de jazz et de Charles Trénet, il devient chanteur de banlieue et multiplie les tournées qui le mèneront à Paris en 1944. A Bobino puis au Moulin-Rouge, Edith Piaf le remarque et le prend sous son aile. C'est elle qui le guidera vers le septième art : un an après leur rencontre, il est tête d'affiche à ses côtés au théâtre de l'Etoile et tourne avec elle son premie...

Yves MONTAND
Photos © Tony Frank