Sandrine BONNAIRE

Septième d'une famille de onze enfants, Sandrine Bonnaire débute en 1982 comme figurante dans La Boum et Les Sous-doués en vacances. Alors qu'elle accompagne sa soeur à un casting, elle est choisie par Maurice Pialat pour un projet qui n'aboutira pas, Les Meurtrières. Mais le cinéaste en fait l'héroïne du film auquel il songe depuis dix ans, A nos amours, portrait d'une ado éprise de liberté. Par l'intensité qui se dégage de son jeu spontané, Sandrine Bonnaire fait, à 16 ans, une irruption spectaculaire dans le cinéma français, saluée par un César du Meilleur jeune espoir en 1984.
La comédienne entretiendra avec Pialat des rapports passionnels, refusant le rôle principal de Police, dans lequel elle apparaît néanmoins, puis incarnant en 1987 Mouchette dans Sous le soleil de Satan, le film dont elle se dit le plus fière....

Sandrine BONNAIRE
Photos © Tony Frank