Marc CERRONE

À 17 ans, il monte son premier groupe, Kongas, combo funk mêlant musique afro-latine et l’afrobeat. À l’été 72, alors qu’il joue de la batterie sur le port de St-Tropez, le musicien est repéré par Eddie Barclay qui le signe illico sur son label. En 1976, sentant poindre la révolution Hi-Fi, Cerrone imagine un disque mariant prog rock, soul et funk, arrangements orchestraux et claviers synthétiques.Pour réaliser ses fantasmes, le musicien opte pour les studios Trident à Londres (fréquentés par Yes et Genesis). Avec sa face A composée d’un instrumental long de 16 minutes, Love In C Minor est un ovni qui va dérouter les maisons de disques françaises. Même Eddie Barclay n’y croit pas : « ça passera jamais en radio ! ». « Surtout pas ! » lui répond le producteur.

Mais Cerrone s’en fiche. Il fait modestement presser 5000 al...

Photos © Tony Frank
Logo Tony FRANK.png
  • Facebook - Tony Frank
  • Instagram - Gris Cercle

Contact pour les utilisations,
les tarifs presses et éditions:

francoise@tonyfrank.fr

© Tony Frank 2021  -  Design & Conception by Sevengood