Claude RICH

Envoyé pendant la guerre dans une pension nommée Le Gai savoir, le jeune Claude Rich y monte ses premiers spectacles de marionnettes grâce à un professeur qui lui transmet son goût pour le théâtre. Pour aider sa mère, veuve, il travaille comme employé de banque, tout en suivant les cours de comédie de Charles Dullin. Puis il intègre le Conservatoire, où il a pour professeurs Georges Leroy ou Pierre Dux et pour camarades de promo Rochefort, Marielle et Belmondo. Il en sort en 1953, année qui le voit faire ses débuts sur les planches, dans La Corde.
Le premier à lui offrir un petit rôle au cinéma est René Clair (qu'il retrouvera à deux reprises) dans Les Grandes Manoeuvres en 1955. D'autres maîtres du Septième art ne tardent pas à faire appel à lui, tels Jean Renoir (il campe un des prisonniers du Caporal épinglé en 1961...

Claude RICH
Lire plus…
Photos © Tony Frank