BIJOU

C’est dans la banlieue parisienne et au début des années soixante-dix (Juvisy, on dirait le sud), que le trio Bijou (il s’est précédemment dénommé Pura Vida) se forme en tant que…quatuor, incluant le chanteur Alain Salan, le guitariste et chanteur Vincent Palmer, le batteur Dynamite Yan, et le bassiste et chanteur Philippe Dauga.

Three to get ready
Salan rapidement invité à prendre la porte, Bijou peut peaufiner, s’appuyant sur le producteur et parolier Jean-William Thoury, une forme énergique de rock français, inhabituellement compétent d’un point de vue technique.Bijou chante en français, soigne ses 45 tours (pour lui essence même du rock), se produit sur scène en costumes et cravates, et démontre un goût sûr dans le choix de leurs reprises (« Si tu dois partir » de Bob Dylan, « Les papillons noirs » signé Serge Gai...

BIJOU
Photos © Tony Frank