Marina CEDRO

« Une femme derrière sa fenêtre fixe un point vers l’infini. Ses yeux piscine regardent l’avenir. Inquiète ? Non, plutôt foncièrement déterminée. Son regard est une arme de séduction massive qu’elle met au service d’une volonté rarement fréquentée. Marina Cedro, Buenos Aires 72. C’est bien plus qu’une identité. C’est l’histoire d’une vie entière pour celle qui s’est forgée un destin sous un ciel de cendres et des silences corsetés. Buenos Aires 72, un lieu et une année de naissance. Un chiffre surtout. Marina Cedro aime les chiffres et les lettres. Enfant elle était fascinée par Pythagore, et pas seulement par son théorème… Un réformateur philosophe et mathématicien ouvrira son esprit de petite fille à la poésie, la musique et aux mystères des planètes.

Une maman visionnaire et avant gardiste, cela...

Marina Cedro le 27  septembre 2013.
Photos © Tony Frank