Jean-Hugues ANGLADE

Fils d’un vétérinaire et d’une assistante sociale, Jean-Hugues Anglade entre en 1975 au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris, où il suit les cours d’Antoine Vitez. Parallèlement, il tourne dans quelques téléfilms (Un comique né, de Michel Polac, La Peau de chagrin), avant de débuter en 1982 au cinéma dans L'Indiscrétion de Pierre Lary.
Un an plus tard, Patrice Chéreau le révèle dans L'Homme blessé, où il campe un individu tourmenté par la découverte de son homosexualité. Ce premier rôle marquant lui vaut une nomination au César du meilleur espoir masculin. Après avoir donné la réplique à Michel Piccoli dans La Diagonale du fou, Jean-Hugues Anglade chausse les patins du Roller de Subway, deuxième long métrage de Luc Besson. Mais c’est avec 37°2 le matin, adaptation culte du livr...

Photos © Tony Frank
Logo Tony FRANK.png
  • Facebook - Tony Frank
  • Instagram - Gris Cercle

Contact pour les utilisations,
les tarifs presses et éditions:

francoise@tonyfrank.fr

© Tony Frank 2021  -  Design & Conception by Sevengood