Fanny COTTENCON

Fanny Cottençon a intègré la Rue Blanche avant d'enchaîner les rôles de jeunes premières dans des pièces classiques. Elle aborde le cinéma avec Signé Furax (1980) et enchaîne les petits rôles à la fin des années 70 sans vraiment percer.
C'est en 1982 avec L'Etoile du Nord de Pierre Granier-Deferre que Fanny Cottençon atteint la consécration avec en prime le César du meilleur second rôle féminin. Toujours en 1982, elle tourne dans Tête à claques de Francis Perrin et Paradis pour tous d'Alain Jessua. On la verra ensuite dans les fausses confidences de Daniel Moosmann, Tant qu'il y aura des femmes de Didier Kaminka et Les Saisons du plaisir de Jean-Pierre Mocky en 1988.
Fanny Cottençon s'est quelque peu éclipsée du grand écran au début des années 90 pour revenir en force en 2001 avec trois films dont c...

Photos © Tony Frank
Logo Tony FRANK.png
  • Facebook - Tony Frank
  • Instagram - Gris Cercle

Contact pour les utilisations,
les tarifs presses et éditions:

francoise@tonyfrank.fr

© Tony Frank 2021  -  Design & Conception by Sevengood