Alan STIVELL

Malgré ce que son oeuvre et son image populaire peuvent laisser croire, Alan Stivell n'est pas né en terre bretonne. C'est à Riom en Auvergne que nait, le 6 janvier 1944, Alan Cochevelou. Son père Georges est originaire de Gourin en Centre-Bretagne. Cet artiste peintre, passionné de culture celtique, s'installe à Paris pour se plonger dans un projet qui lui tient à coeur, la restauration d'instruments anciens. En particulier la harpe celtique, instrument oublié après avoir été popularisé en Irlande plusieurs siècles auparavant. Aux débuts des années 1950, il conçoit et fabrique lui-même un prototype unique qu'il offre à son fils Alan, âgé de 9 ans. Pour l'enfant, qui apprend alors le piano, c'est un vrai coup de foudre.
Ainsi naît sa passion passion pour l'instrument, mais aussi pour toute la cultur...

Alan Stivell en 2005.
Photos © Tony Frank